Navigation – Plan du site
Le XIXe siècle vu d’ailleurs

L’éveil d’une nation, l’art à l’aube d’une Tunisie moderne (1837-1881)

M’hamed Oualdi
p. 151-153

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Des bus d’écoliers, des familles venues de diverses parties de la Tunisie, des articles dans la presse internationale, l’exposition L’éveil d’une nation, organisée du 27 novembre au 27 février à Tunis fera date. Elle aura fait prendre conscience à ses 45 123 visiteurs de la richesse des temps précoloniaux, de la nécessité de reconsidérer le XIXe siècle, en Tunisie et dans d’autres anciennes provinces de l’Empire ottoman.

Ouvrant les portes du palais abandonné de Ksar Saïd dans la banlieue ouest de la capitale tunisienne, dévoilant des portraits, médailles, costumes militaires et civils jusque-là remisés dans des réserves étatiques, le commissaire de l’exposition Ridha Moumni et la mécène Olfa Rambourg ont voulu narrer l’histoire d’une réforme de l’État tunisien dans la seconde moitié du XIXe siècle, l’histoire de « l’éveil » d’une nation, selon le titre de l’exposition. Ils ont présenté de manière didactique ce temps des réformes comme un moment fondateur de première « modernisation...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

M’hamed Oualdi, « L’éveil d’une nation, l’art à l’aube d’une Tunisie moderne (1837-1881) », Revue d'histoire du XIXe siècle, 54 | 2017, 151-153.

Référence électronique

M’hamed Oualdi, « L’éveil d’une nation, l’art à l’aube d’une Tunisie moderne (1837-1881) », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 54 | 2017, mis en ligne le 01 juillet 2019, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://rh19.revues.org/5261 ; DOI : 10.4000/rh19.5261

Haut de page

Auteur

M’hamed Oualdi

M’hamed Oualdi est assistant professor à l’université de Princeton (États-Unis)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page