Navigation – Plan du site
Document

La caisse Vallé

Des antiquités égyptiennes chez les Créoles du Missouri : circulation atlantique des objets et des cultures (1820-1860)
The Vallé Case. Egyptian Antiques and Missouri Creoles: Artifacts and Cultures in Atlantic Circulations, 1820s-1860s
Die Truhe des Monsieur Vallé. Ägyptische Antiquitäten bei den Kreolen am Missouri : Transatlantische Handelswege und Kulturkontakte, ca. 1820-1860
Laurent Hugot et Tangi Villerbu
p. 153-167

Résumés

L’inventaire daté du 24 novembre 1842 d’une caisse confiée à Félix Vallé et pleine d’ouvrages et d’antiquités surtout égyptiennes met sur la piste d’une histoire des circulations atlantiques des objets et des cultures, donc des connections qui courent en l’occurrence entre les vallées du Nil et du Mississippi. Les artefacts concernés ont été en effet collectés en Égypte par Jean-Raymond Pacho dans le grand élan orientaliste que connaissait la France au début du XIXe siècle, avant d’être emportés aux États-Unis par le financier suisse de Pacho, Célestin Guyenet. Celui-ci confie le tout à Félix Vallé, représentant de la plus fameuse des familles de l’élite créole de Sainte- Geneviève, dans le Missouri. Ces antiquités servirent sans doute à mettre en avant le statut social de leur possesseur, avant qu’il ne les dépose à la Mercantile Library de Saint-Louis en septembre 1861, menacés qu’elles semblaient être par la Guerre de Sécession qui venait d’éclater.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Premier temps : collecter
Deuxième temps : exporter
Troisième temps : collectionner
Quatrième temps : perdre

Aperçu du début du texte

C’est au hasard d’une recherche sur les populations francophones des vallées de l’Ohio et du Mississippi qu’a surgi, dans le fonds François Vallé du Missouri History Museum de Saint-Louis, un document étonnant. Il s’agit d’une note datée du 24 novembre 1842 répertoriant avec précision le contenu d’une caisse adressée à Félix Vallé, résidant à Sainte-Geneviève. Félix Vallé est bien connu : c’est un notable créole de Sainte-Geneviève, petite bourgade de la rive occidentale du Mississippi, à une centaine de kilomètres au sud de Saint-Louis, issue de la colonisation française dans la région au XVIIIe siècle. L’auteur de la note, par contre, est anonyme, et le lieu d’où il écrit – « Des Mines » –, est peu éclairant étant donnée l’abondance de sites plombifères dans la région.

La seule présence de la caisse et de son contenu est propre à ouvrir l’histoire du Missouri sur le monde. Félix Vallé est un représentant des élites du « corridor créole », c’est-à-dire des populations issues du fond...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laurent Hugot et Tangi Villerbu, « La caisse Vallé », Revue d'histoire du XIXe siècle, 53 | 2016, 153-167.

Référence électronique

Laurent Hugot et Tangi Villerbu, « La caisse Vallé », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 53 | 2016, mis en ligne le 01 décembre 2018, consulté le 29 avril 2017. URL : http://rh19.revues.org/5119 ; DOI : 10.4000/rh19.5119

Haut de page

Auteurs

Laurent Hugot

Laurent Hugot est maître de conférences en histoire ancienne.

Tangi Villerbu

Tangi Villerbu est maître de conférences HDR en histoire contemporaine. Ils exercent tous deux à l’Université de La Rochelle et sont rattachés au Centre de recherches en Histoire Internationale et Atlantique (CRHIA).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page