Skip to navigation – Site map
Dossier

Janissaires, ingénieurs et prédicateurs.

Comment l’ingénierie militaire et l’activisme islamique changèrent l’ordre ottoman
Janissaries, Engineers and Preachers: How Military Engineering and Islamic Activism Changed the Ottoman Order?
Janitscharen, Ingenieure und Prediger : Wie militärische Ingenieurskunst und islamischer Aktivismus das Osmanische Reich veränderten
Ali Yaycioglu
Translated by Traduit de l’anglais par Laurent Bury
p. 19-37

Abstracts

This article examines some aspects of the military reforms in the Ottoman Empire in the late eighteenth and early nineteenth centuries. It shows how Euro-Ottoman military techniques and the Naqshibandi-Mujaddidi activists from India and Central Asia both established a discursive alliance, setting the terms of the Ottoman New Order (Nizam-ı Cedid), namely the Military and Administrative reform agenda. This alliance challenged the Janissaries, which formed the massive socialmilitary establishment and claimed to be the guardians of the old order, conventions, vested interests and rights against unpredictable changes. I argue that the New Order was a global moment for the Ottoman Empire. However, it was not a movement to be understood within the paradigm of Westernization and reactions against it. The Ottoman New Order was a reform movement fostered on the one hand by European military sciences, and on the other by moral and religious critique originating from India and Central Asia. These two waves of people and ideas struckalliances, producing the discourse of discipline for the new military, administrative

and increasingly social and religious order in the Empire.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2020.
Read it

Outline

Les Janissaires
Les ingénieurs
Les prédicateurs

Text / first lines

Cet article aborde quelques aspects de la réforme militaire ottomane à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle. Durant cette période, un mouvement mené par Selim III, qui régna de 1789 à 1807, et par un groupe de bureaucrates et de militaires, baptisé l’Ordre Nouveau (Nizam-ı Cedid en turc), se lança dans un programme de réorganisation militaire. Son principal objectif était de refonder l’armée, financée par un nouvel appareil administratif et fiscal, afin d’offrir une alternative à l’ancienne institution militaire, structurée par le corps des Janissaires.

La nouvelle armée fut établie par les bureaucrates ottomans au début des années 1790. Cependant, les principes de l’armée furent façonnés par les adeptes des sciences de la guerre à l’âge des révolutions, pendant lequel la mobilité des ingénieurs et des idées de réforme militaire connut une intensification sans précédent. Les nouvelles sciences militaires s’étaient épanouies en Europe occidentale, dans les académies mili...

Top of page

References

Bibliographical reference

Ali Yaycioglu, « Janissaires, ingénieurs et prédicateurs. », Revue d'histoire du XIXe siècle, 53 | 2016, 19-37.

Electronic reference

Ali Yaycioglu, « Janissaires, ingénieurs et prédicateurs. », Revue d'histoire du XIXe siècle [Online], 53 | 2016, Online since 01 December 2018, connection on 23 September 2017. URL : http://rh19.revues.org/5083 ; DOI : 10.4000/rh19.5083

Top of page

About the author

Ali Yaycioglu

Ali Yaycioglu est professeur d’histoire à l’université de Stanford (États-Unis)

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page