Navigation – Plan du site
Dossier

De quoi le Risorgimento est-il (vraiment) le nom ?

What does the term Risorgimento (really) stand for ?
Was bezeichnet der Begriff Risorgimento (wirklich) ?
Catherine Brice
p. 65-79

Résumés

Que l’on nomme Risorgimento la période qui a vu les États italiens se constituer en un État unitaire dirigé par une monarchie constitutionnelle, avec à sa tête la dynastie des Savoie, anciens rois du Piémont devenus rois d’Italie, semble aujourd’hui une donnée acquise et généralement acceptée. Pourtant, ce terme reste extrêmement flou et recouvre des conceptions, des aspirations et des réalisations profondément différentes de l’Italie à naître. Le mot même, peu employé au moment des événements, renvoie à un arc chronologique encore débattu : le Risorgimento commence-t-il avec les Lumières italiennes, avec la Révolution française ou avec les premières révolutions de 1821 ? Cette question interroge la nature de l’événement : renaissance intellectuelle, littéraire ou d’abord politique ? Ou bien les trois inexorablement liées ? Et de quelle manière ? Comment une image littéraire peut-elle faire surgir un projet politique ? Si le Risorgimento signifie le re-surgissement de l’Italie, à quelle Italie fait-il référence ? Quel pays veut-on ressusciter ? L’Italie romaine, l’Italie catholique, l’Italie des Communes médiévales ? Une Italie des petites patries ou une Italie centralisée ? En fonction de ces objectifs, l’appréciation du succès de l’entreprise reste sujet à de nombreuses variations et à de possibles instrumentalisations, comme durant le fascisme. Mais c’est sans doute cette polysémie du mot qui, doublé de sa forte puissance évocatrice, a pu en faire son succès jusqu’à aujourd’hui. Polysémique et polémique, le Risorgimento reste toujours un combat perdu et à reprendre.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Risorgimento : sédimentation d’un mot
La nation culturelle : quelle renaissance ?
Une nouvelle approche culturaliste
Une histoire, des histoires de l’Italie

Aperçu du début du texte

Ce que désigne le mot Risorgimento semble à première vue assez simple : la période qui prépare, puis réalise l’unification des anciens États italiens en un seul royaume, sous l’influence de forces assez différentes, des républicains et des mazziniens à la Maison de Savoie. Cette création politique intervint en 1861 et est parachevée en 1870 avec la prise de Rome par les troupes italiennes, période assimilée à une « résurgence » de l’Italie jusqu’alors écrasée par les tyrans et le joug étranger, et minée par les luttes intestines. Mais le terme Risorgimento « désigne-t-il en propre une portion de temps que la communauté sociale appréhende » ?

Une première question peut se poser, à savoir quand apparaît le mot Risorgimento. Et, d’emblée, les réponses divergent. Pour Alberto Banti, le mot qui est le symbole de l’expérience politique conduisant à la construction de l’État unitaire, a au début une acception essentiellement religieuse. Le Vocabolario degli Accademici della Crusca le défini...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Catherine Brice, « De quoi le Risorgimento est-il (vraiment) le nom ? », Revue d'histoire du XIXe siècle, 52 | 2016, 65-79.

Référence électronique

Catherine Brice, « De quoi le Risorgimento est-il (vraiment) le nom ? », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 52 | 2016, mis en ligne le 01 juin 2019, consulté le 28 mai 2017. URL : http://rh19.revues.org/4991 ; DOI : 10.4000/rh19.4991

Haut de page

Auteur

Catherine Brice

Catherine Brice est professeure à l’Université Paris-Est Créteil (Centre de recherches en histoire européenne comparée) et membre de l’Institut Universitaire de France

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page