Navigation – Plan du site
Articles

Écrire la discontinuité, et en mourir : L’Hermite de la Chaussée d’Antin en avril 1814

Document présenté par Judith Lyon-Caen
Judith Lyon-Caen
p. 123-135

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

9 avril 1814. Prise de Paris
16 avril 1814. La maladie de l’Hermite
23 avril 1814. La Mort de l’Hermite

Aperçu du début du texte

D’août 1811 à la fin du mois d’avril 1814, La Gazette de France, l’un des quatre quotidiens parisiens alors autorisés, accueillit dans son feuilleton du samedi un « bulletin » sur les mœurs parisiennes du temps. Ces bulletins hebdomadaires, signés « L’Hermite de la Chaussée d’Antin », parurent dès le début 1812 en librairie, chez Pillet, sous le nom de leur véritable auteur, Étienne de Jouy (1764-1846). Militaire reconverti dans les lettres, dramaturge et librettiste apprécié, Jouy était entré dans le monde restreint de la presse impériale en devenant en 1807 le censeur du Publiciste, ensuite absorbé par La Gazette. L’Hermite fit la fortune journalistique et éditoriale de Jouy. Quand ses livrets d’opéra, comme celui de La Vestale de Spontini ou du Guillaume Tell de Rossini, furent moins joués, quand ses tragédies en vers furent jugées dépassées, c’est encore à son pittoresque Hermite, cet observateur perspicace de la vie parisienne, que Jouy dut une grande part de sa postérité au XI...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Judith Lyon-Caen, « Écrire la discontinuité, et en mourir : L’Hermite de la Chaussée d’Antin en avril 1814 », Revue d'histoire du XIXe siècle, 49 | 2014, 123-135.

Référence électronique

Judith Lyon-Caen, « Écrire la discontinuité, et en mourir : L’Hermite de la Chaussée d’Antin en avril 1814 », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 49 | 2014, mis en ligne le 01 décembre 2014, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://rh19.revues.org/4752 ; DOI : 10.4000/rh19.4752

Haut de page

Auteur

Judith Lyon-Caen

Judith Lyon-Caen est maîtresse de conférences à l’Ecole des hautes études en sciences sociales.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page