Navigation – Plan du site
Articles

Femmes et Risorgimento : un bilan historiographique

Women and Risorgimento: a historiographic balance
Frauen und Risorgimento: eine historiographische Bilanz
Maria Pia Casalena
Traduction de Marie-Amélie Bardinet
p. 115-125

Résumés

Depuis quinze ans l’historiographie italienne s’est intéressée au rôle des femmes dans le Risorgimento. Privilégiant tour à tour le milieu social, l’environnement politique et culturel, ces travaux ont permis de dessiner une présence et une participation féminines désormais au cœur d’une nouvelle image de la nation du long XIXe siècle liée à l’affirmation de la civilisation bourgeoise libérale dans la péninsule italienne. En élargissant ses enjeux à l’histoire de la famille, à celle des élites, à l’examen de la sociabilité et même à l’histoire des mouvements politiques, l’historiographie récente a montré qu’il était dès lors possible de réécrire certaines des pages importantes du Risorgimento dans la perspective d’une histoire du genre.

Haut de page

Notes de la rédaction

Traduit de l’italien par Marie-Amélie Bardinet

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

Les Italiennes, objets du discours public
Les femmes sur la scène du Risorgimento

Aperçu du début du texte

Cet article dresse un bilan historiographique de la participation des femmes au Risorgimento. Ce champ complexe de l’historiographie italienne impose de tenir compte du fait qu’au début du XXIe siècle, l’adoption des méthodes issues des études culturelles anglo-saxonnes a imposé un élargissement important de l’horizon problématique. Ce « tournant linguistique » a entraîné une nouvelle approche des patrimoines symboliques et discursifs attachés à la figure féminine en tant qu’objet d’écriture et de représentation, et contribué à la mise en valeur de sources – in primis, les sources du for privé, à savoir mémoires et recueils de lettres – qui ont renouvelé notre compréhension de la participation des Italiennes au mouvement libéral-national. Ce renouvellement a permis de mieux connaître l’imaginaire qui a forgé les modes d’inclusion du féminin dans la construction de la communauté nationale. Ont ainsi été dégagées les idées structurant la place des femmes dans la société italienne « ré...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Maria Pia Casalena, « Femmes et Risorgimento : un bilan historiographique », Revue d'histoire du XIXe siècle, 44 | 2012, 115-125.

Référence électronique

Maria Pia Casalena, « Femmes et Risorgimento : un bilan historiographique », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 44 | 2012, mis en ligne le 30 septembre 2015, consulté le 31 août 2014. URL : http://rh19.revues.org/4239 ; DOI : 10.4000/rh19.4239

Haut de page

Auteur

Maria Pia Casalena

Allocataire de recherches à l’Université de Bologne

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page