Navigation – Plan du site
Articles

L’effondrement de l’Italie pré-unitaire : l’exemple du royaume des Deux-Siciles

The Collapse of pre-unitarian Italy: the case of the Kingdom of the Two-Sicilies
Der Zusammenbruch Italiens vor der Einheit: das Beispiel des Königreichs beider Sizilien
Simon Sarlin
p. 101-114

Résumés

La disparition du royaume des Deux-Siciles en 1861 nous rappelle que l’État national italien s’est bâti sur les ruines des régimes de la Restauration et que la destruction est le corollaire inévitable du processus de formation ou de reconfiguration des États. En dépit du renouvellement historiographique dont a bénéficié l’Italie pré-unitaire, l’effondrement de ses structures étatiques continue pourtant de nourrir des interprétations concurrentes et parfois conflictuelles. Les modèles élaborés par les sciences politiques depuis le début des années 1990 offrent d’utiles clefs de lecture en s’efforçant de décrire les facteurs à l’origine de la vulnérabilité ou de la défaillance des systèmes politiques. Mais un examen serré de l’écroulement du royaume méridional, inspirée par une sociologie des crises attentive à la fluidité des conjonctures critiques, invite à conjurer le piège d’un déterminisme dans lequel la nouvelle historiographie de l’Italie pré-unitaire est parfois tombée.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

Un État vulnérable
Dynamiques de la crise
Responsabilités et agents de l’effondrement

Aperçu du début du texte

La proclamation du royaume d’Italie, en mars 1861, couronnait un processus qui avait en moins de deux ans impliqué un changement de souveraineté pour vingt-deux millions d’habitants (quatre millions de sujets de Victor-Emmanuel de Savoie et dix-huit originaires des territoires annexés au Piémont). Un tel bouleversement ne pouvait qu’inspirer à ses contemporains le sentiment d’assister à une accélération vertigineuse du rythme de la vie politique, comme si la croissance et la mort des États étaient soumises aux mêmes raccourcis que les progrès techniques avaient apportés à la circulation des personnes et des nouvelles  : « Les événements marchent de nos jours beaucoup plus vite que la plume et il semble véritablement que la vapeur et l’électricité soient aussi appliquées à la politique. S’emparer d’un royaume, renverser une dynastie par les armes, c’est maintenant l’affaire de quelques semaines. On sourit au souvenir de la guerre de Trente Ans et de celle de la Succession d’Espagne. ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Simon Sarlin, « L’effondrement de l’Italie pré-unitaire : l’exemple du royaume des Deux-Siciles », Revue d'histoire du XIXe siècle, 44 | 2012, 101-114.

Référence électronique

Simon Sarlin, « L’effondrement de l’Italie pré-unitaire : l’exemple du royaume des Deux-Siciles », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 44 | 2012, mis en ligne le 30 septembre 2015, consulté le 24 novembre 2014. URL : http://rh19.revues.org/4238 ; DOI : 10.4000/rh19.4238

Haut de page

Auteur

Simon Sarlin

Docteur en histoire, ancien membre de l’École française de Rome

Articles du même auteur

  • Thèse de doctorat Mention « Histoire, textes et documents » Histoire moderne et contemporaine soutenue à l’Ecole pratique des Hautes Études le 13 novembre 2010 devant un jury composé de M. Gilles Pécout (E.P.H.E et E.N.S.), directeur ; M. Luigi Mascilli Migliorini (Université de Naples « L’Orientale »), directeur ; Mme Renata De Lorenzo (Université de Naples « Federico II »), rapporteur ; M. Jordi Canal (E.H.E.S.S.), rapporteur ; M. Jean-Clément Martin (Université de Paris I ; M. Jean-Claude Waquet (E.P.H.E.)
    Paru dans Revue d'histoire du XIXe siècle, Thèses et HDR soutenues
Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page