Navigation – Plan du site
Lectures

Ludivine BANTIGNY et Arnaud BAUBÉROT [dir.], Hériter en politique. Filiations, générations et transmissions politiques (Allemagne, France et Italie, XIXe-XXIe siècle), collection Le nœud gordien, Paris, Presses universitaires de France, 2011, 384 p. ISBN : 978-2-13-058491-9. 26euros.

Jean-Claude Caron
p. 185

Texte intégral

  • 1 . Arianna Arisi Rota, I Piccoli cospirati. Politica ed emozioni nei primi mazziniani, Bologne, Il M (...)

1Cinq des vingt-trois contributions de cet ouvrage collectif portent explicitement sur le XIXe siècle, auxquelles on joindra les deux textes consacrés par David Bellamy à Geoffroy de Montalembert (1898-1993) et par Louis Hincker à Michel Leiris (1901-1990). Le cas Montalembert s’inscrit pleinement dans cette assignation à hériter qui est transmise avec le nom et qui, dans le cas présent, relève de la très longue durée, puisque remontant au Moyen Âge. Parmi les ancêtres « dix-neuviémistes » figurent Geoffroy de Montalembert père, zouave chez les Volontaires de l’Ouest en 1870, et le grand-oncle Charles de Montalembert. Avec Leiris, c’est la publication par ce dernier des souvenirs de son grand-père, condamné à la transportation en Algérie après les journées de juin 1848, qui est au cœur de l’étude de Louis Hincker. Son objectif consiste à comparer le récit transmis par la geste familiale avec ce que l’archive judiciaire donne à voir. Parmi les cinq contributions dix-neuviémistes, deux portent sur la Restauration et sonnent comme une invitation à décaler le regard sur la période  : soit en prenant en compte les étudiants de « droite » et la transmission d’une culture monarchique (Matthieu Brejon de Lavergnée) ; soit en élargissant la perspective à l’ensemble des royalistes confrontés à un héritage « porté en bandoulière » (Olivier Tort). Deux contributions sont dédiées à l’Italie mazzinienne  : d’une part aux héritiers de Mazzini présentés par Jean-Yves Frétigné ; d’autre part par le prisme d’une réflexion sur les échanges intergénérationnels au sein de Giovine Italia, présentée par Arianna Arisi Rota, par ailleurs auteure du récent I Piccoli cospirati. Politica ed emozioni nei primi mazziniani1. Enfin, la contribution de Walter Badier s’intéresse à la figure d’Alexandre Ribot, héritier d’une culture libérale au début de la Troisième République.

Haut de page

Notes

1 . Arianna Arisi Rota, I Piccoli cospirati. Politica ed emozioni nei primi mazziniani, Bologne, Il Mulino, 2010.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Claude Caron, « Ludivine BANTIGNY et Arnaud BAUBÉROT [dir.], Hériter en politique. Filiations, générations et transmissions politiques (Allemagne, France et Italie, XIXe-XXIe siècle), collection Le nœud gordien, Paris, Presses universitaires de France, 2011, 384 p. ISBN : 978-2-13-058491-9. 26euros. », Revue d'histoire du XIXe siècle, 43 | 2011, 185.

Référence électronique

Jean-Claude Caron, « Ludivine BANTIGNY et Arnaud BAUBÉROT [dir.], Hériter en politique. Filiations, générations et transmissions politiques (Allemagne, France et Italie, XIXe-XXIe siècle), collection Le nœud gordien, Paris, Presses universitaires de France, 2011, 384 p. ISBN : 978-2-13-058491-9. 26euros. », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 43 | 2011, mis en ligne le 13 juillet 2012, consulté le 31 mars 2017. URL : http://rh19.revues.org/4197

Haut de page

Auteur

Jean-Claude Caron

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page