Navigation – Plan du site

Actualité du XIXe : le carnet de recherche de la Société de la révolution de 1848 et des révolutions du XIXe

Notice révisée le 02/01/2012

Derniers articles

S’abonner à ce flux
  • > Les Ateliers du CVUH et la Société de 1848 et des révolutions du XIXe siècle

    « Certains mots, qui un temps dans l’histoire, ont porté des idées libératrices sont désormais mis au service de la marchandise : l’usage du mot concept est un symptôme révélateur de cette décomposition. Instrumentalisés le plus souvent par un ordre politique profondément déstabilisé, les mêmes mots, autrefois mobilisateurs, voient leur sens inversé … » Jeudi 2 mars 2017 à 19h autour des mots « Peuple », « Populisme » avec Déborah Cohen et Federico Tarragoni échanges introduits par Anne Jolle...

  • > Edition critique de testaments de poilus – Editions en ligne de l’Ecole des chartes

    Nous avons le plaisir d’annoncer la publication, au sein de la collection ELEC (Éditions en ligne de l’École des chartes), de l’édition critique de testaments de guerre de Poilus parisiens (1914-1918) conservés aux Archives nationales. L’édition, encodée en TEI, est consultable à l’adresse suivante : http://elec.enc.sorbonne.fr/testaments-de-poilus/ Le 1er août 1914, l’ordre de mobilisation générale est décrété en France. Partant à la guerre sans savoir s’ils en reviendront, de nombreux Paris...

  • > Genre&histoire, numéro 18, Automne 2016

    Nous avons le plaisir d’annoncer la parution du dernier numéro de Genre&Histoire dans lequel l’histoire du XIXe siècle est à l’honneur à travers trois articles : Genre&histoire 18 | Automne 2016 Articles Camille Cordier Le temps d’une vie bourgeoise : la construction des rôles genrés dans les livres de comptes de la famille Guérin-Borel au XIXe siècle [Texte intégral] The different times of a bourgeois life: gender roles in the accounting books of the Guérin-Borel family in the nineteenth cen...

  • > Texte inédit de Blanqui : « Fatal, fatalisme, fatalité »

    « L’idée reçue au sujet de Louis-Auguste Blanqui est celle d’un révolutionnaire intransigeant, dont la théorie se résume à la prise du pouvoir par des sociétés secrètes. Blanqui n’aurait été qu’un volontariste désespéré, aux projets démesurés et vains. Ce texte inédit, établi et introduit par l’équipe de The Blanqui Archive (https://blanqui.kingston.ac.uk/), permet de réévaluer le rôle de Blanqui comme organisateur, éducateur et philosophe du prolétariat français. « Fatal, fatalisme, fatalité...