Navigation – Plan du site
Lectures

Le dessin de presse à l’époque impressionniste, 1863-1908. De Daumier à Toulouse-Lautrec, textes de Gérard Gosselin, Yannick Marec et Martine Thomas, Paris, Democratic books, 2010, 168 p. ISBN : 978-2-36104-021-5. 29,95 euros.

Nicole Edelman
p. 154-155

Texte intégral

1Ce livre cartonné au format original (16 x 29,7) et de belle facture, est issu du catalogue de l’exposition réalisée dans le cadre du festival Normandie Impressionniste 2010 et intitulée : De Daumier à Toulouse-Lautrec, le dessin de presse à l’époque impressionniste 1863-1908. Il est entièrement dédié au dessin de presse représenté sur chacune de ses pages au papier glacé dont il occupe presque tout l’espace, laissant une petite place à quelques lignes d’un texte autonome, qui ne le commente, ni ne l’explique. Ce texte expose tout d’abord les caractéristiques du dessin de presse et ses techniques d’impression. Il évoque aussi les très nombreux journaux qui éditent ces dessins : une quarantaine de titres, supports de l’impressionnante et superbe collection du peintre Gérard Gosselin dont une partie est proposée ici. Il s’agit du Rire, du Charivari, de L’Illustration, du Gil Blas, du Journal illustré, de La Vie moderne, de La Vie en rose, du Petit journal, du Courrier européen, du Mirliton et de bien d’autres encore… « Quelques auteurs parmi cent » sont ensuite sélectionnés sans que les raisons de ces choix ne soient expliquées, on trouve ainsi André Gill, Honoré Daumier, Nadar, Marie Bracquemont, Francisque Poulbot, Alfred Le Petit, Alexandre Steinlen, Jean Louis Forain, Auguste Roubille, Henri de Toulouse-Lautrec, Félix Vallotton, Jules Grandjouan, Aristide Delannoy mais aussi Pierre Bonnard et les peintres du cercle des Nabis, « en réaction au ‘réalisme’ des impressionnistes » (p. 71) ou encore Alfons Mucha et l’Art nouveau, Frantisek Kupka, Von Dongen, etc. Le dessin de presse, seul fil directeur de l’ouvrage, est alors considéré comme « un témoin des mutations de l’époque impressionniste », ce qui nous vaut… un panorama de l’évolution économique, sociale, culturelle et politique de la France de la fin du Second Empire à la Première Guerre mondiale (écrit par Yannick Marec). Puis suivent les présentations de quelques figures marquantes : Courbet, Zola, Jaurès, Hugo, Gambetta… sans connaître, là non plus, la raison de ces choix. Le livre se termine par une petite histoire de la liberté de la presse (rédigée par Martine Thomas). La chronologie retenue, du scandale créé par Le déjeuner sur l’herbe de Manet (1863) jusqu’à la mort de Cézanne (1908), ne donne pas plus lieu à commentaire. Reste donc la très grande richesse iconographique du livre qui permet de disposer de plus de cent cinquante dessins de presse que Gérard Gosselin nous donne à voir. Qu’ils soient connus ou inconnus, l’historien s’y plongera avec bonheur.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nicole Edelman, « Le dessin de presse à l’époque impressionniste, 1863-1908. De Daumier à Toulouse-Lautrec, textes de Gérard Gosselin, Yannick Marec et Martine Thomas, Paris, Democratic books, 2010, 168 p. ISBN : 978-2-36104-021-5. 29,95 euros. », Revue d'histoire du XIXe siècle, 42 | 2011, 154-155.

Référence électronique

Nicole Edelman, « Le dessin de presse à l’époque impressionniste, 1863-1908. De Daumier à Toulouse-Lautrec, textes de Gérard Gosselin, Yannick Marec et Martine Thomas, Paris, Democratic books, 2010, 168 p. ISBN : 978-2-36104-021-5. 29,95 euros. », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 42 | 2011, mis en ligne le 01 août 2011, consulté le 29 mai 2017. URL : http://rh19.revues.org/4127

Haut de page

Auteur

Nicole Edelman

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page