Navigation – Plan du site

Introduction : De la souveraineté

Michèle Riot-Sarcey
p. 7-17

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2015.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Désormais, l’idée de souveraineté est si étroitement associée au pouvoir politique que la recherche historique qui s’y rapporte tend à limiter sa quête aux moments insurrectionnels et aux phases révolutionnaires. Dans ce numéro, La souveraineté populaire en Europe. Expériences et normalisations (1800-1848), afin d’atteindre la connaissance des manifestations « souveraines » du peuple qui se présentent sous les aspects les plus informels, nous avons délibérément écarté l’examen des périodes révolutionnaires proprement dites, pour nous concentrer sur quelques fragments, ou incises, d’expressions souveraines. Dans la première moitié du XIXe siècle, en effet, en l’absence de droits politiques, dans plusieurs pays européens, le peuple recourt à des formes de contestation et de prises de pouvoir très singulières : il y exprime parfois une aspiration à la liberté en tentant d’instaurer sa propre loi, à la manière du royal souverain d’antan.

Le choix de s’attarder sur des pratiques souverain...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michèle Riot-Sarcey, « Introduction : De la souveraineté », Revue d'histoire du XIXe siècle, 42 | 2011, 7-17.

Référence électronique

Michèle Riot-Sarcey, « Introduction : De la souveraineté », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 42 | 2011, mis en ligne le 31 juillet 2011, consulté le 23 octobre 2014. URL : http://rh19.revues.org/4100

Haut de page

Auteur

Michèle Riot-Sarcey

Professeure à l’Université Paris 8-Saint-Denis

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page