Navigation – Plan du site

Journée d’étude internationale le 21 janvier 2011 : "1830 : une révolution européenne ?"

Université Paris-Est Créteil, Centre de recherches en histoire européenne comparée (CRHEC), Salle 223

9h 30 : accueil des participants

9h 40 : Emmanuel Fureix (U. Paris Est-Créteil) : 1830 dans l’histoire européenne : historiographie et nouvelles perspectives

I.  Paris-Bruxelles-Varsovie : des révolutions-sœurs ?

Présidence : Michèle Riot-Sarcey (U. Paris 8, sous réserve)

10h : Jean-Claude Caron (U. Blaise Pascal Clermont-Ferrand II) : Récits des « Trois glorieuses » : 1830 entre singularité et héritage.

10h 20 : Sébastien Dubois (Facultés universitaires Saint-Louis, Bruxelles) : La révolution belge de 1830 : une révolution nationale ? Bilan historiographique.

10h 40 : Anna Baranska (U. catholique de Lublin) : Révolte ou révolution ? L’insurrection polonaise de 1830-1831, histoire et mémoire.

11h : Discussion

11h 30 : Pause café

II. Révolutions plurielles, histoires fragmentées ?

Présidence : Catherine Brice (U. Paris Est-Créteil)

11h 45 : Arianna Arisi Rota (U. de Pavie) : La péninsule italienne dans les révolutions de 1830.

12h 05 : Julia A. Schmidt-Funke (U. de Mayence) : 1830 en Allemagne. Différences historiques et historiographiques.

12h 25 : Discussion

Repas

III. Aux marges de la révolution 

Présidence : Michel Rapoport (U. Paris Est-Créteil)

14h 30 : Fabrice Bensimon (U. Paris IV-Sorbonne) : 1830-1832 en Grande-Bretagne. Problèmes et historiographie.

14h 50 : Irène Herrmann (U. de Fribourg) : Les ambiguïtés nécessaires de la « Régénération » suisse.

15h 10 : Jean-Philippe Luis (U. Blaise Pascal Clermont-Ferrand II) : Les conséquences de la révolution de juillet 1830 en Espagne.

15h 30 : discussion

Pause café

16 h : Table ronde, animée par Isabelle Tournier (Univ. Paris 8) :

De quoi 1830 est-il le nom ? Révolution, liberté, génération.  

17h15 : cocktail de fin de journée.

Comité scientifique : Sylvie Aprile (Univ. Lille 3), Jean-Claude Caron (Univ. de Clermont-Ferrand), Emmanuel Fureix (UPEC).

Organisation : Farah Boureghda, assistante à la recherche, UPEC.

Institutions associées : Centre de recherches en histoire européenne comparée (CRHEC); Société d’histoire de la Révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle; IRHIS (Université Lille 3); CHEC (Université de Clermont-Ferrand 2)