Navigation – Plan du site
Lectures

Heinrich HEINE, Lutèce. Lettres sur la vie politique, artistique et sociale de la France

Texte présenté par Patricia Baudouin, Utopie et liberté, Paris, La Fabrique, 2008, 475 p. ISBN : 978-2-913372-84-9. 25 euros
Sylvie Aprile
p. 146-147

Texte intégral

  • 1 . Louis Ménard, Prologue d’une révolution, février-juin 1848, texte présenté par Filippo Benfante e (...)
  • 2 . Patricia Baudouin, Balzac journaliste et penseur du politique (1830-1850), thèse d’histoire sous (...)

1Les éditions La Fabrique ont entrepris une politique de publication de textes du XIXe siècle ou sur le XIXe siècle, centrés sur la capitale française. Après les souvenirs de Louis Ménard et de François Pardigon 1 sur Paris en 1848, c’est un texte méconnu de Heinrich Heine, « le plus français des auteurs allemands » comme on l’a nommé, qui est ici exhumé et rendu accessible à un large public. Lutèce. Lettres sur la vie politique, artistique et sociale de la France rassemble les articles envoyés par Heinrich Heine à la Gazette d’Augsbourg de 1840 à 1846 dont l’ensemble brosse un tableau social, culturel et politique de Paris à la fin de la monarchie de Juillet. Le premier intérêt de cette publication réside dans la mise à disposition de ce texte : l’ouvrage publié en 1855 a connu un grand succès mais n’avait pas été réédité en France. Par ailleurs, arrivé à Paris au lendemain de la révolution de 1830, Heinrich Heine a fréquenté tout le Paris intellectuel qu’il fait ainsi défiler au long de ses articles souvent brillants et incisifs. Comme pour d’autres ouvrages publiés par cet éditeur, le texte est accompagné d’une introduction, d’un appareil critique important d’une quarantaine de pages et agrémenté d’une chronologie et d’une bibliographie. Cette présentation est établie par Patricia Baudoin, spécialiste de la période et de l’histoire intellectuelle puisqu’elle a travaillé sur Balzac journaliste 2. L’historienne est ainsi particulièrement à l’aise dans ce va-et-vient souvent problématique et trop souvent asymétrique entre histoire et littérature. Elle restitue finement le contexte politique français et allemand, tout comme la carrière littéraire de l’auteur et les formes de son engagement. Heinrich Heine n’est en effet pas seulement un spectateur, il livre aussi, comme l’explique Patricia Baudoin, une analyse clinique de la France d’alors.

2Lutèce est ainsi un ouvrage de référence non seulement sur Heinrich Heine mais aussi sur la France des années 1840 qui est depuis une décennie l’objet d’un intérêt renouvelé de la part des historiens. Les articles sont parfois anecdotiques, comme lorsqu’à propos des actrices, Heinrich Heine s’indigne du fait que, par nécessité, « Thalie et la vertu couchent ici rarement dans le même lit » ou quand, faisant le portrait de Louis-Philippe, il écrit que le roi ressemble plus à Ulysse qu’à Ajax. On pourrait multiplier ces exemples et témoigner d’un vrai plaisir de lecteur qui se laisse conduire par Heine, au fil de l’actualité et de l’air de son temps. Pourtant, bien des articles sont plus sérieux et les annotations de Patricia Baudouin sont alors particulièrement bienvenues pour aider à la lecture de pages souvent inattendues sous cette plume, mais très éclairantes. Heinrich Heine écrit notamment sur la politique étrangère de la monarchie de Juillet et peu de lecteurs, sans doute, savent aujourd’hui l’existence et l’impact dans les relations franco-britanniques du bombardement de Beyrouth par la flotte anglaise en octobre 1840.

3On ne peut donc qu’être heureux de cette publication, sérieuse et documentée, et rendre hommage à la politique éditoriale de La Fabrique qui fait revivre ces textes.

Haut de page

Notes

1 . Louis Ménard, Prologue d’une révolution, février-juin 1848, texte présenté par Filippo Benfante et Maurizio Gribaudi, Paris, La Fabrique, 2007 ; François Pardigon, Épisodes des journées de juin 1848, texte présenté par Alix Héricord, Paris, La Fabrique, 2008 (compte rendu par Jean-Claude Caron dans Revue d’histoire du XIXe siècle, n° 37, p. 197-199).

2 . Patricia Baudouin, Balzac journaliste et penseur du politique (1830-1850), thèse d’histoire sous la direction de Michèle Riot-Sarcey, Université Paris VIII-Saint-Denis, 2006.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylvie Aprile, « Heinrich HEINE, Lutèce. Lettres sur la vie politique, artistique et sociale de la France », Revue d'histoire du XIXe siècle, 38 | 2009, 146-147.

Référence électronique

Sylvie Aprile, « Heinrich HEINE, Lutèce. Lettres sur la vie politique, artistique et sociale de la France », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 38 | 2009, mis en ligne le 04 septembre 2009, consulté le 21 novembre 2017. URL : http://rh19.revues.org/3887

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page