Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Avec l'organisation par notre société du prochain colloque " Comment meurt une République. Autour du Deux décembre " 1, cette livraison de la Revue d'histoire du XIXe siècle veut être notre contribution collective à l'étude du coup d'État du 2 décembre 1851. Nous remercions chaleureusement Raymond Huard, vice-président de la Société de 1848 et professeur honoraire d'histoire contemporaine de l'Université de Montpellier, d'avoir accepté la direction de ce volume. Aidé par le comité de rédaction, le directeur de cette livraison a ainsi rassemblé plusieurs contributions qui nous semblent offrir matière à réflexion et proposer plusieurs pistes de recherche. Sylvie Aprile et Raymond Huard ont également élaboré une bibliographie consistante dont nous ne doutons point de la grande utilité pour une lecture historiographique et pour la réalisation de tous les travaux à venir. Ce numéro de la Revue d'histoire du XIXe siècle sera de plus amplement complété par la quarantaine de communications prévue pour le colloque de Lyon, dont les actes seront rapidement publiés 2.

2En dépit de l'aide financière du Centre national du livre, la Société d'histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle ne fonctionne que par le bénévolat de ses membres. Nous comprenons que certains d'entre eux, après de nombreuses années de dévouement, aient souhaité " passer la main ", laissant à d'autres le soin d'assurer le fonctionnement de notre association et la préparation de la copie pour notre revue. Notre gratitude va ainsi à ceux qui se placent en retrait, les remerciant vivement pour le travail accompli ; elle s'adresse également à ceux qui nous ont rejoints : la " deuxième de couverture " montre que le comité de rédaction a été renforcé ; la mention de la rubrique " ont collaboré à la production de ce numéro " permettra dorénavant à chacun de prendre connaissance des noms de tous ceux qui, enseignants-chercheurs, chercheurs confirmés et doctorants donnent de leur temps pour des tâches parfois ingrates. Puisse notre communauté ne pas oublier leur dévouement et reconnaître leurs compétences. Puissent les autorités ministérielles et scientifiques de notre pays nous aider à faire vivre notre revue et notre association. Nous espérons que ces changements donneront satisfaction et que chacun voudra bien participer au développement des activités de la Société et de la Revue d'histoire du XIXe siècle. Nous comptons sur votre fidélité et vos initiatives pour aider à la diffusion de la revue : l'aide de chacun est indispensable pour élargir notre lectorat, multiplier les abonnements et assurer publicité et rayonnement à cette revue qui est la vôtre.

Haut de page

Notes

1Voir infra le programme définitif de ce colloque qui se tiendra à l'Institut des sciences de l'homme, 14 avenue Berthelot, Lyon 7e, du 28 novembre au 1er décembre prochains.
2Nous prions nos lecteurs de pardonner le retard pris pour la publication des actes du colloque que notre Société avait organisé à l'Assemblée nationale à l'occasion du cent-cinquantenaire de la révolution de 1848. La copie du volume est enfin prête et sera publiée incessamment par les Éditons Créaphis.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Le mot du président », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 22 | 2001, mis en ligne le 28 juin 2005, consulté le 22 septembre 2017. URL : http://rh19.revues.org/244

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page