Navigation – Plan du site
Chroniques

Colloque : L'encyclopédie méthodique (1782-1832) : des lumières au positivisme. Annonce

Colloque international, Université de Genève, Faculté des Lettres, 17-19 mai 2001

Texte intégral

Texte intégral en libre accès disponible depuis le 20 juin 2005.

1Colloque international, organisé par Claude Blanckaert (CNRS/Centre Koyré) et Michel Porret (Université de Genève) à l'Université de Genève, Faculté des Lettres, 17-19 mai 2001.
Mise en chantier durant les dernières années de l'Ancien Régime par le libraire Charles-Joseph Panckoucke, l'Encyclopédie méthodique, entreprise gigantesque de 210 volumes dont 157 " de textes " et 53 " de planches ", n'est finalement achevée qu'en 1832, grâce à la ténacité des successeurs de l'éditeur. En dépit de son importance éditoriale et épistémologique (elle abandonne en effet l'arbre des connaissances hérité de l'idéal philosophique au profit d'un " ordre des matières " qui opère une transition vers le positivisme), la Méthodique n'a jamais suscité, à ce jour, que des études ponctuelles.
Ouvert par une conférence initiale portant sur l'héritage de l'Encyclopédisme à la fin du XVIIIe siècle, le colloque sera organisé en trois volets. Le premier abordera l'histoire éditoriale de l'Encyclopédie méthodique, le second la nouvelle classification et la rupture épistémologique qu'elle inaugure, le troisième étudiera l'inventaire des connaissances qu'elle met en œuvre. Une table ronde conclusive tentera de dresser un meilleur bilan de la Méthodique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Colloque : L'encyclopédie méthodique (1782-1832) : des lumières au positivisme. Annonce », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 20/21 | 2000, mis en ligne le 20 juin 2005, consulté le 30 septembre 2014. URL : http://rh19.revues.org/241

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page