Navigation – Plan du site
Chroniques

Justice, politique et République, de l'affaire Dreyfus à la guerre d'Algérie

p. 167-168

Texte intégral

1Organisée au Centre Georges Pompidou hors les murs, le 17 septembre 1999, presque cent ans après la remise en liberté d'Alfred Dreyfus, cette manifestation scientifique conçue par Marc-Olivier Baruch et Vincent Duclert, comprenait deux grands volets. Le premier autour des procès de l'affaire Dreyfus, le second consacré à la République à l'épreuve de la justice. Parmi les contributions, notons celles qui concernent le XIXe siècle : " Le procès Zola " (Christophe Prochasson) ; " Les procès Déroulède " (Bertrand Joly) ; " Le procès de Rennes et la cassation " (Vincent Duclert) ; " Constitutionnaliser la Déclaration des droits de l'homme ? " (Odile Rudelle)... L'ambition des organisateurs n'était toutefois pas de s'inscrire dans une démarche commémorative, mais de saisir les rapports entre justice et République. Il s'agissait notamment de se demander si l'usage du droit fonde des pratiques républicaines ? Si l'existence du monde judiciaire transforme l'action politique ? Si la justice relève du seul pouvoir des juges ? Si la résistance des justiciables peut changer le visage d'un procès politique ?
Renseignements : Colette Timsit, Tél. : 01 44 78 44 49 ; mèl : timsit@bpi.fr

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Justice, politique et République, de l'affaire Dreyfus à la guerre d'Algérie », Revue d'histoire du XIXe siècle, 19 | 1999, 167-168.

Référence électronique

« Justice, politique et République, de l'affaire Dreyfus à la guerre d'Algérie », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 19 | 1999, mis en ligne le 26 août 2008, consulté le 28 mai 2017. URL : http://rh19.revues.org/197

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page