Navigation – Plan du site
Chroniques

La Cour d'assises entre héritage démocratique et interrogations du présent.

p. 166

Texte intégral

1Organisé le vendredi 11 et le samedi 12 juin 1999 par l'Association française pour l'histoire de la justice avec la participation de l'École nationale de la magistrature et du Barreau de Paris à la Grand'Chambre de la Cour de cassation, le présent colloque entendait rendre compte du fait qu'aucune juridiction n'appartient autant à l'histoire de notre démocratie que la Cour d'assises. La justification de la singularité politique de cette juridiction est aujourd'hui en débat, aussi importe-t-il d'en mieux saisir l'histoire. Parmi les contributions relatives au XIXe siècle : " Tocqueville et la perspective libérale sur le jury " (Lucien Jaume) ; " Souveraineté, citoyenneté, civisme : quelle légitimité politique pour le jury ? " (Marcel David) ; " Le jugement des peines perpétuelles : le cas des Assises d'Eure-et-Loir au XIXe siècle " (Guillaume Mickeler) ; " L'art d'administrer les preuves " (Frédéric Chauvaud).
Renseignements : Emmanuelle Verleyn, Association française pour l'histoire de la justice, 13 place Vendôme, 75042 Paris cedex 01, Tél. & Fax : 01 44 77 75 54.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« La Cour d'assises entre héritage démocratique et interrogations du présent. », Revue d'histoire du XIXe siècle, 19 | 1999, 166.

Référence électronique

« La Cour d'assises entre héritage démocratique et interrogations du présent. », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 19 | 1999, mis en ligne le 26 août 2008, consulté le 23 juillet 2017. URL : http://rh19.revues.org/195

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page