Navigation – Plan du site

Introduction. Un bilan de 50 années de recherches sur 1848 et la Seconde République (1948-1997)

Francis Démier et Jean-Luc Mayaud

Résumés

L'historiographie de la révolution de 1848, considérée sur la longue durée, s'est traduite par la déconstruction progressive d'un schéma explicatif élaboré dans les années 1950, et étroitement lié au développement des études sur la Révolution française. D'une approche macro-historique du phénomène révolutionnaire, on a glissé vers l'étude plus fine des réalités locales. En revanche l'analyse chronologique s'est étendue au temps plus long de l'émergence d'une France républicaine et démocratique, temps de la conquête du suffrage universel. Le thème de la modernisation de la société française a orienté l'analyse des structures sociales et de la sociabilité. Le problème de la politisation différenciée selon les régions a été abordé par l'étude de la révolution provinciale. La bataille sociale de 1848 est aujourd'hui comprise comme l'expression d'une " conscience de classe " originale, celle s'articulant autour du projet associatif et d'une pédagogie révolutionnaire faisant prévaloir la " bonne République ". À partir de la Seconde République, bourgeois de progrès et notables conservateurs ont été amenés à profondément repenser le contrôle politique des " masses ".

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

1848, Historiographie
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Francis Démier et Jean-Luc Mayaud, « Introduction. Un bilan de 50 années de recherches sur 1848 et la Seconde République (1948-1997) », Revue d'histoire du XIXe siècle [En ligne], 14 | 1997, mis en ligne le 10 septembre 2008, consulté le 30 mai 2017. URL : http://rh19.revues.org/107 ; DOI : 10.4000/rh19.107

Haut de page

Auteurs

Francis Démier

Articles du même auteur

Jean-Luc Mayaud

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page